Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

jeudi 17 septembre 2020 à 10h

2 parties : 1 2

Abbeville dans la rue contre la casse sociale !

Le gouvernement a changé mais les idées sont identiques : à droite toute !

Et donc revoilà la réforme des retraites à points ! Qui plus est cette fois assortie de la suppression promise des régimes spéciaux ! Le premier ministre vient d'annoncer que la réforme ultra-libérale des retraites qui vise à détruire le système par répartition tout en enrichissant quelques groupes financiers, devra être mise en place avant la fin du quinquennat. La réforme de l'assurance chômage fera simplement l'objet d'« ajustements » car nul doute que diviser par deux les allocations chômage pour des centaines de milliers de personnes, c'est relancer l'activité et sortir les gens de la pauvreté ! Le fait d'un report sur 2021 (gagné grâce à notre mobilisation à tous !) de ces deux dossiers ne change rien au problème : c'est l'abandon de la réforme des retraites et l'abrogation pure et simple de celle de l'assurance chômage que nous revendiquons !
Pendant ce temps on nous parle à nouveau de travailler « davantage », et donc travailler plus et surtout plus longtemps alors que de nouvelles baisses d'impôts sont programmées pour les entreprises en plus d'exonérations de cotisations patronales (mesures qui a déjà montré son inefficacité !). Et qui plus est, tout cela est habillé d'un discours sécuritaire, d'un soutien indéfectible aux forces de l'ordre et à leurs violences ! Avec son plan de relance, le gouvernement voudrait faire repartir la machine à produire des profits, en continuant de faire pression sur les salaires, en précarisant les emplois et les salariés, en facilitant encore plus leur licenciement. Celles et ceux qui font vivre notre pays au quotidien, les premières et premiers de corvée si souvent salués au pic de l'épidémie, les jeunes aujourd'hui sacrifiés, les retraités et privés d'emploi, n'ont pas besoin d'un plan de relance mais d'un plan de rupture.

Le monde d'après, c'est donc à nous de le construire et l'imposer. C'est pour cela que l'intersyndicale Abbevilloise (CGT, Solidaires, FSU) a décidé d'appeler à se mettre en grève et à venir manifester le jeudi 17 septembre.

Page Facebook

Organisé par SUD Éducation Somme - 80 et SudPtt Picardie

Source : https://www.facebook.com/events/3429436368369…
Source : message reçu le 27 août 03h