Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mardi 25 septembre 2018 à 18h30

Réunion-débat du CNRR80 contre la politique de Macron

Réunion-débat du CNRR80 (Comité résistance et reconquête d'Amiens)

Chers amis, chers camarades,

Au plus haut sommet de l'état, les affaires se succèdent témoignant de l'extrême fragilité de Macron… et révélant la crise des institutions anti-démocratiques de la Vème République. Après Benalla, l'affaire Kohler, les démissions de ministres se succèdent après la démission fracassante de Hulot, deuxième Ministre d'État !

Un profond rejet des mensonges de ce gouvernement, de ses déclarations provocatrices monte dans la classe ouvrière… La grève des cheminots, contre la destruction de leur statut, bien qu'ils aient été empêchés de déployer toute la puissance de leur grève au moyen des AG, marque la situation. Au centre de la période qui vient, il y a toutes les conquêtes issues de 36 et 45 menacées d'être détruites méthodiquement une à une…

Et le gouvernement, répondant aux exigences impérieuses du capital financier, s'attaque à un des fondements de nos conquêtes sociales : les retraites.

Peut-on défendre les retraites sans refuser nettement le régime universel par points ? Comment contrer ce gouvernement affaibli et en pleine crise, qui prétend associer les organisations syndicales aux destructions ?

Une chose est certaine…Dans cette situation, c'est à nous, militants politiques et syndicalistes d'origines diverses, d'histoires différentes qu'il revient de se regrouper, d'organiser ensemble « une large force ». C'est la proposition faite par les 300 délégués des comités réunis à Paris le 23 juin.

Pour en discuter et organiser dès maintenant cette conférence de milliers à Paris le samedi 10 novembre, nous vous proposons de nous réunir le MARDI 25 SEPTEMBRE, à 18h30 à Amiens, salle Dewailly

Ci-joint la feuille de liaison du CNRR80 de cet été

La délégation du CNRR 80

Source : message reçu le 9 septembre 11h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir